Rechercher
  • Solenne

A la découverte du Quy Phi, un thé rare du Vietnam

Mis à jour : 4 oct. 2020

Bonjour à tous,


Aujourd'hui j'aimerais vous parler de l'un de mes coups de coeur découvert grâce à une amie... Pour cela direction le Vietnam <3


J'ai eu l'immense chance de découvrir le Quy Phi ou "concubine impériale" de son autre nom, un Oolong à l'histoire bien particulière.


C'est un thé en provenance de Moc Chau et qui a été découvert par accident en 1999. Suite à un tremblement de terre, les producteurs furent contraints d'abandonner leurs plantations car les routes n'étant plus accessibles.

Après des semaines "d'abandon", à leur retour, ils découvrirent des théiers aux feuilles de couleurs jaune et verte et aux bordures rouges. Qu'à t-il pu se produire pendant ce temps là au point de transformer littéralement la couleur des feuilles ?

La réponse est un petit insecte appelé "cicadelle". Celui-ci se nourrissant de la sève des feuilles, il les empêchent de croître normalement tout en leur procurant d'autres innombrables qualités aromatiques une fois infusées. Quand dame Nature décide de reprendre ses droits, elle ne finit pas de nous surprendre !


C'est un thé d'une grande élégance, à la fois subtile et à la personnalité atypique. Sa liqueur est jaune ambrée et ses feuilles infusées rappellent l'odeur du tabac blond. En bouche, il offre une explosion aromatique évoquant principalement le litchi mais aussi la goyave au toucher suave .


Je ne saurais le répéter mais autant vous dire que ce thé est extrêmement rare car il dépend entièrement de son environnement naturel.


Alors où le trouver ?



Mon prochain post sera consacré à Loan et Rémi, sans qui, je n'aurais pu déguster ce merveilleux thé ni en connaître tous les secrets.


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout